Programme « Les Béninois construisent le Bénin par le consensus » du candidat Alassane Soumanou et son colistier Paul Hounkpé

Programme « Les Béninois construisent le Bénin par le consensus » du candidat Alassane Soumanou et son colistier Paul Hounkpé

Projet de société : Les Béninois construisent le Bénin par le consensus

Lien vers le document original


 

Axe 1 : Éducation – Assurer l’accès de tous à une éducation et formation de qualité, d’égalité et d’apprentissage tout au long de la vie

  • Régler le problème des enseignants aspirants ;
  • Donner une formation adéquate aux enseignants gage d’un encadrement sérieux des apprenants ;
  • Garantir les chances d’accès à l’enseignement maternel et primaire à tous les enfants en âge d’être scolarisés ;
  • Veiller à une répartition spatiale, équilibrée des infrastructures scolaires et à la réduction des disparités du genre ;
  • Assurer le recrutement des enseignants qualifiés par les univer- sités ;
  • Construire des infrastructures adéquates pour faire face à la massification dans les universités ;
  • Encourager la création des centres universitaires thématiques ;
  • Revoir le système d’inscription des étudiants dans les universités du Bénin ;
  • Repenser le système d’allocations universitaires ;
  • Revoir la gestion des œuvres universitaires ;
  • Décentraliser les services de la Direction des Bourses et Secours Universitaires (DBSU) ;
  • Restaurer les élections des doyens et leurs vices par leurs pairs dans les facultés ; Elargir les offres de formation continue ;
  • Proposer de nouvelles filières pour répondre aux besoins du développement ;
  • Financer la recherche universitaire ;
  • Réhabiliter les Ecoles Normales des Instituteurs ;
  • Créer des lycées techniques.

 

Axe 2 : Santé – Améliorer l’accessibilité des populations aux soins de qualité

et à moindre coût

  • Mettre en place une politique adéquate de prise en charge des dialysés ;
  • Intensifier la lutte inclusive et efficace contre les maladies (COVID-19, paludisme, VIH/Sida …) en collaboration avec les organismes internationaux ;
  • Renforcer le système de la santé en vue de permettre aux couches vulnérables un accès universel solidaire et équitable aux soins adéquats ;
  • Réduire la mortalité des femmes en couche et infantile ;
  • Prendre en charge les personnes du 3ème âge ;
  • Responsabiliser et motiver tous les acteurs de la santé pour leur noble mission avec professionnalisme et dévouement ;
  • Renforcer la formation des spécialistes et la gestion axée sur les résultats dans les formations sanitaires ;
  • Créer un environnement favorables aux partenariats entre les acteurs des formations privées et publiques.

 

Axe 3 : Sport- Améliorer les performances du Bénin aussi bien dans la pratique du sport d’élite que dans celle du sport pour tous

  • Mettre en place un système de détection des jeunes talents depuis le primaire jusqu’à l’Université ;
  • Identifier et investir énormément dans les disciplines où le Bénin dispose des potentialités ;
  • Former les acteurs sportifs dans les disciplines précises;
  • Doter chaque département d’infrastructures sportives modernes répondant aux normes internationales ;
  • Organiser les compétitions nationales.

 

Axe 4 : Jeunesse – Apporter des réponses appropriées aux problèmes d’emploi des jeunes

  • Créer des conditions d’auto-emploi pour des activités privées des jeunes ;
  • Redynamiser le FNPEEJ et l’ANPE par la mise en place d’un fonds d’accompagnement ;
  • Réorganiser le volontariat ;
  • Renforcer et centraliser les formations en entreprenariat et leadership.

 

Axe 5 : Culture, Artisanat et Tourisme – Faire du Bénin, d’ici 2026 un pays à culture rayonnante favorable à l’émergence d’une identité au service du développement

  • Mettre en place un fonds d’accompagnement des artistes pour le rayonnement tant au plan national qu’international ;
  • Renforcer les bases matérielles et immatérielles de la culture ;
  • Développer une économie de la culture par le tourisme ;
  • Améliorer le cadre institutionnel et juridique et la gouvernance sectorielle ;
  • Créer des centres de formation et recyclage de référence des artistes confirmés et les nouveaux talents ;
  • Mettre en place un partenariat avec les experts du monde culturel pour assurer les formations ;
  • Appuyer financièrement le fonctionnement des sites culturels ;
  • Sécuriser les sites muséaux, renforcer et recycler leur personnel ;
  • Mettre en place un système d’appui aux artisans à travers l’octroi de subventions annuelles ;
  • Adapter l’offre à la demande pour une meilleure vente des produits de l’artisanat ;
  • Valoriser les sites touristiques afin de développer l’économie du tourisme ;
  • Inscrire de nouveaux biens sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, notamment : cité lacustre de Ganvié, les habitats Otammari du Nord-Ouest du pays, la route de l’esclave, les pratiques du vodoun, etc ;
  • Mettre en oeuvre la Politique Nationale du Tourisme dans un partenariat public-privé ;
  • Améliorer l’éducation culturelle de la population pour permmettre la forte consommation des crétions artistiques.

 

Axe 6 : Économie – Améliorer la situation économique générale du pays

  • Organiser une conférence nationale économique pour une répartition équitable des ressources disponibles et la régionalisation du développement économique, social et culturel fondé sur les potentialités de chaque département ou région ;
  • Diversifier l’économie par la promotion de nouvelles filières porteuses pour les exportations ;
  • Dynamiser le secteur privé par l’amélioration du climat des affaires ;
  • Promouvoir l’intégration et l’économie régionales ;
  • Libérer l’économie dans tous ses domaines ;
  • Réorganiser l’importation et l’exportation ;
  • Promouvoir l’industrie de transformation des matières premières ;
  • Améliorer l’assiette fiscale.

 

Axe 7 : Industrie – Contribuer à la dynamisation du secteur privé et la promotion de l’entreprise

  • Créer des pôles de transformation agroalimentaires avec des vocations définies anacarde, amande de Karité, ananas, palmier à huile, produits laitiers, riz, soja ;
  • Relancer et moderniser les industries textiles ;
  • Améliorer l’environnement des affaires ;
  • Renforcer du système de la production énergétique ;
  • Renforcer les infrastructures de soutien aux activités industrielles ;
  • Faciliter l’accès aux financements ;
  • Aménager et viabiliser les zones de développement économiques dédiées à l’accueil des investissements industriels.

 

Axe 8 : Agriculture – Améliorer l’efficacité agricole béninoise en tenant compte des aspects environnementaux et climatiques

  • Moderniser l’agriculture à travers la promotion de la mécanisation agricole ;
  • Développer les pratiques de maîtrise d’eau en harmonie avec les potentialités hydrologiques et les capacités de financement des populations ;
  • Rentabiliser l’exploitation des bas-fonds à travers des aménagements appropriés ;
  • Assurer la sécurisation foncière pour encourager les investissements dans le domaine ;
  • Développer les filières selon les potentialités agro écologiques des sept zones que compte le pays ;
  • Rendre disponible les intrants agricoles spécifiques pour les différentes filières en promotion ;
  • Encourager et créer les banques et les fonds d’investissement agricoles afin de favoriser l’accès au crédit par les exploitants agricoles ;
  • Favoriser le partenariat Public-Privé pour la gestion des fermes d’Etat ;
  • Rendre effectif le tracé des couloirs de passage des animaux d’élevage et des zones agropastorales dans les commune concernées ;
  • Soutenir la création des fermes aquacoles modernes pour accroitre les niveaux de production halieutique ;
  • Renforcer la recherche agricole afin de mettre au point des variétés à rendement élevé et à haute valeur ajoutée ;
  • Adopter un mécanisme de fixation des prix des produits agricoles d’exportation en impliquant les organisations de producteurs ;
  • Réouvrir l’ONASA afin d’assurer la sécurité alimentaire à la population.

 

Axe 9 : Environnement – Protéger la santé humaine et l’environnement

  • Assurer une meilleure gestion des réserves forestières ;
  • Poursuivre des actions de protection de la côte ;
  • Développer des programmes de recyclage des sachets plastiques ;
  • Appliquer les textes régissant l’environnement ;
  • Construire des ouvrages de drainage d’eau pour lutter contre l’inondation dans les communes concernées ;
  • Prendre des mesures pour lutter contre la pollution ;
  • Appuyer les services de la voirie dans leurs prestations ;
  • Renforcer et Construire des infrastructures ;
  • Mettre en place une politique adéquate d’urbanisation.

 

Axe 10 : Diplomatie et coopération – Redorer le blason de la diplomatie béninoise par de nouvelles orientations

  • Redynamiser la diplomatie béninoise ;
  • Redéfinir la carte diplomatique du pays pour renforcer sa présence à l’international ;
  • Encourager et appuyer les candidatures des béninois dans les institutions sous régionales, régionales et internationales ;
  • Redonner au Bénin, une excellente réputation.

 

Axe 11 : Justice – Améliorer l’accès à une justice équitable pour tous

  • Garantir à chaque béninois l’accès à une justice indépendante, équitable, efficace et transparente ;
  • Supprimer les juridictions exceptionnelles ;
  • Dépolitiser le Conseil Supérieur de la Magistrature ;
  • Revoir la composition du Conseil Supérieur de la Magistrature.

 

Axe 12 : Sécurité et défense – Veiller à la sécurité publique sur toute l’étendue du territoire national

  • Améliorer les statuts et conditions du travail du personnel de la police républicaine et de l’armée en général afin d’accroître sa performance ;
  • Sécuriser les frontières béninoises avec les pays limitrophes ;
  • Renforcer la sécurité des parcs touristiques au Bénin ;
  • Veiller à empêcher le banditisme et le kidnapping ;
  • Doter les forces de sécurité de moyens adéquats pour la noble mission de sécurité.

 

Axe 13 : Politique- Contribuer au renforcement des acquis du pays en matière de démocratie

  • Former un gouvernement consensuel gage de paix et de développement ;
  • Favoriser le retour des exilés politiques ;
  • Permettre la divergence et les débats d’idée parlementaires ;
  • Libérer les prisonniers politiques ;
  • Initier un forum politique de haut niveau de manière inclusive pour revaloriser la démocratie béninoise ;
  • Restaurer la séparation effective des institutions de contrepouvoir ;
  • Prendre et appliquer le décret portant statut de l’opposition ;
  • Relire le code électoral et la charte des parties politiques ;
  • Renouveler les mandats des membres de certaines institutions.

 

Axe 14 : Décentralisation – Promouvoir le développement durable à la base

  • Impliquer les citoyens dans le processus de la décentralisation ;
  • Assurer une bonne gestion des ressources aux communes ;
  • Relire les textes de loi de la décentralisation ;
  • Renforcer les capacités locales de gestion des élus locaux et des administrations communales ;
  • Mettre en œuvre les documents de politique et de stratégie ;
  • Promouvoir un partenariat Etat-communes, sociétés civiles et intercommunalité.

 

Axe 15 : Presse, Communication et Télécommunication – Rendre l’internet et la communication à moindre coût et accessible à tous

  • Restaurer de la liberté de la presse ;
  • Faire des contrats avec les organes de presse ;
  • Procéder à l’ouverture des organes de presse conformément aux textes en rigueur ; Améliorer l’offre de formation dans les organes de presse ;
  • Relire le code du numérique et le code de l’information ;
  • Élaborer un partenariat clair avec la presse ;
  • Établir un climat de confiance entre l’État et les opérateurs économiques GSM ;
  • Étendre les installations GSM sur toute l’étendue du territoire national ;
  • Rendre effectif l’accès à l’internet à haut débit et à coût réduit.

 

Axe 16 : Transport – Développer les infrastructures et services de transport pour soutenir la croissance économique et le bien-être social

  • Résoudre la crise du réseau ferroviaire et mettre les trains sur les rails ;
  • Rendre fonctionnel l’aéroport de Tourou ;
  • Concrétiser le projet de construction de l’aéroport de GLODJIGBE ;
  • Revoir le mode de gestion du port autonome de Cotonou ;
  • Densifier le réseau routier.

 

Axe 17 : Administration – Moderniser l’administration afin d’offrir des services de qualité aux populations

  • Relire la loi sur l’embauche au profit des travailleurs ;
  • Améliorer la qualité du service public ;
  • Motiver les administratifs en définissant les primes conformément aux textes en vigueurs ;
  • Recruter dans tous les corps en sous effectifs conformément aux textes en vigueur en mettant l’accent sur la qualité ;
  • Consolider la formation continue ;
  • Lutter contre la corruption sous toutes ses formes

 

Crédit photo : banouto.info